Soutenez la campagne Lire pour emmieuter le monde !

9782897853082_large

Les éditions Dominique et compagnie répondent à l’appel de Dominique Demers pour propager le goût de la lecture auprès des enfants. Les 2 et 3 juin prochains, 20 000 exemplaires de l’album L’été de la petite baleine de Dominique Demers, illustré par Gabrielle Grimard, seront mis en marché au prix symbolique de 1 $.

«En tant qu’adulte, vous pouvez faire la différence
dans le parcours d’un enfant en lui lisant des histoires. Il suffit
de dix minutes de lecture par jour pour changer le monde!»

– Dominique Demers, écrivaine, conférencière et docteure en littérature jeunesse

Cette initiative soutenue par plus de 20 organismes faisant la promotion de la lecture auprès des enfants s’arrime à la Journée des librairies indépendantes, événement organisé par le réseau Les libraires, qui célèbre l’importance de la librairie comme lieu culturel dédié à la promotion de la littérature et qui démontre l’importance du commerce de proximité.

L’album L’été de la petite baleine met en vedette un héros extraordinaire : le petit Gnouf. Cet adorable personnage s’efforce d’emmieuter le monde, véhiculant un message d’entraide et de solidarité.

Les 2 et 3 juin, répondez à l’invitation de Dominique Demers! À l’instar du petit Gnouf, n’écoutez que votre grand cœur et procurez-vous L’été de la petite baleine au prix de 1 $* à la Librairie de Verdun.

 

* Quantités limitées. Limite de 5 livres par clients. Aucune réservation.

 

Publicités

Prix des libraires du Québec 2018 : Les grands gagnants dévoilés

Prix des libraires du Québec 2018 : Les grands gagnants dévoilésLe Prix des libraires du Québec, propulsé par l’Association des libraires du Québec, a annoncé en ce 9 mai les six auteurs du domaine adulte lauréats de l’édition 2018. De plus, c’est lors de cette soirée que fut couronné un libraire d’exception par le Prix de l’excellence. C’est lors d’un grand gala à l’Olympia de Montréal – le tout premier gala, organisé pour souligner en force le talent d’ici et réunir toutes les catégories que couvre ce prix – que les couronnements ont eu lieu.

Animée par Fanny Malette et Catherine Trudeau, cette soirée commençait sur un tapis rouge et qui s’est déroulée dans une profusion d’amour pour la littérature grâce à des extraits lus par des comédiens des livres des lauréats ainsi que grâce aux commentaires des libraires membres du jury sur les titres en lice.

Voici donc les grands gagnants, pour chacune des catégories, qui ont été honorés :


CATÉGORIE ROMAN QUÉBÉCOIS

La bête creuse, de Christophe Bernard (Le Quartanier)

À travers moult péripéties, éclats de rire et calamités de tout acabit, suivez les exploits et les déboires vertigineux des Bouge, des Bradley et de leur tortueuse descendance. Une histoire grosse comme le bras, belle comme une anguille, giboyeuse à souhait, gonflée, puissante, accaparante et qui colle à la peau comme une langue de génisse. Une langue, justement, dont l’usage impétueux anoblit l’art de la tournure, une langue aventureuse, ratoureuse et raboteuse, mais polie comme du bois de grève. Christophe Bernard, traducteur de profession, délaisse véritablement les mots des autres pour se forger un style qui lui appartient en propre, hardi, intrépide, ingénieux. Une lecture de grand chemin! (Philippe Fortin, librairie Marie-Laura)


CATÉGORIE POÉSIE QUÉBÉCOISE

Les adieux, René Lapierre (Les Herbes rouges)

Qu’est-ce que l’amour et que fait-il de nous à la fin? Question habilement fouillée où l’auteur, couvrant une période de cent années d’Histoire, trace un portrait lucide, amoureux et politique du monde. Une écriture savoureusement frondeuse qui porte un aplomb, une sagesse, une extase. Une poésie maîtrisée, habitée, d’une maturité qui force l’admiration. Pendant plusieurs mois, je n’ai pas eu la force de le finir, refusant cet adieu. Ce livre offert par le poète « comme une bienveillance » est un legs immense, de ces œuvres qui marqueront notre littérature nationale. À lire, que vous aimiez ou non la poésie. (Vanessa Bell, Les libraires) 

 

CATÉGORIE ROMAN ÉTRANGER

N’essuie jamais de larmes sans gants, Jonas Gardell (Gaïa/Alto)

On découvre ici Jonas Gardell, un auteur suédois dont on retiendra le nom tellement il nous livre peut-être l’un des plus grands romans de l’année. Avec N’essuie jamais de larmes sans gants le lecteur est plongé en plein coeur d’une Suède aux prises avec les balbutiements du SIDA en ses terres. Roman d’apprentissage, saga familiale, fresque social; rares sont les qualificatifs capables de rendre pleinement cette oeuvre qui tient en son coeur Rasmus et Benjamin qui, comme le lecteur, passeront au travers l’amour, la maladie et la mort.
(Jérémy Laniel, librairie Carcajou)

 

CATÉGORIE ESSAI QUEBECOIS

À nous la ville! Jonathan Durand Folco (Écosociété)

Dans le contexte de la ville néolibérale, est-ce que les villes peuvent être des vecteurs de changement politique et social? C’est ce que Durand Folco tente de répondre dans cet essai captivant. Celui-ci soutient qu’un espace politique doit être investi par les citoyens et la classe populaire comme contre-pouvoir. Avec des références théoriques et des expériences du Québec, de l’Espagne et du Kurdistan, l’auteur prône une stratégie politique de retour au municipalisme, c’est-à-dire de décentralisation des pouvoirs à l’échelle locale, comme espace de décision collective sur des enjeux sociaux, politiques et écologiques. Un essai qui nous offre une réflexion sur des possibles souhaitables pour un monde meilleur.
(Victor-Daniel Arriola, librairie Morency)

 

CATÉGORIE BANDE DESSINÉE QUÉBÉCOISE

Betty Boob, Julie Rocheleau et Véronique Cazot (Casterman)

Ce fut pour moi une belle surprise de découvrir cette bande dessinée. Avec cette couverture éclatée où des oiseaux sortent d’un sein du personnage, je ne savais pas où cette histoire allait me mener. Grâce aux dessins de la Montréalaise Julie Rocheleau, Véronique Cazot a su nous livrer un récit très touchant. On y retrouve Betty qui, du jour au lendemain, perd un de ses seins, son conjoint et son emploi à cause d’un cancer. Par des moyens les plus surprenants, elle se construira une nouvelle identité où tout lui sera possible. Cette présence d’images très burlesques allège le sujet principal de la maladie, mais surtout de ce deuil porté à l’absence d’un membre de notre corps. L’absence quasi totale du texte nous plonge davantage dans l’émotion du personnage plutôt que dans son contexte. Très belle découverte qui saura nous mettre le sourire aux lèvres.
(Émilie Bolduc, librairie Le Fureteur)

CATÉGORIE BANDE DESSINÉE ÉTRANGÈRE

Une soeur, Bastien Vivès (Casterman)

Alors qu’il s’apprête à passer ses vacances dans la maison d’été de sa famille, un garçon de 13 ans apprend que sa mère a fait une fausse couche avant sa naissance. En se réveillant le premier matin, il réalise que la fille de 16 ans d’une amie de sa mère partage sa chambre. Sera-t-elle sa grand soeur ou la source de ses premiers émois amoureux? Le dessin de Bastien Vivès apporte une touche onirique à cette histoire d’amourettes estivales.
(Marie-Hélène Vaugeois, librairie Vaugeois)

Rappelons que pour le domaine jeunesse, les gagnants sont connus depuis le 28 février dernier. Pour retrouver la liste des lauréats, c’est par ici.

www.prixdeslibraires.qc.ca

 

« Les Rivières suivi de Les montagnes » de François Blais, lauréat du Prix des Horizons imaginaires 2018

francoisblais
L’auteur François Blais

Après de très sérieuses, voire déchirantes délibérations finales, le jury intercollégial du Prix des Horizons imaginaires a désigné François Blais comme lauréat de la deuxième édition du prix, pour son roman Les Rivières suivi de Les montagnes, paru aux éditions de L’instant même. Le prix lui a été décerné le samedi 5 mai 2018 dans le cadre du Congrès Boréal de science-fiction, fantastique et fantasy, à Montréal. En plus d’un trophée conçu par l’artiste Karl Dupéré-Richer, l’auteur obtient une bourse de 300,00 $, remise par le Collège MarianopolisLire la suite de « « Les Rivières suivi de Les montagnes » de François Blais, lauréat du Prix des Horizons imaginaires 2018″

Offre d’emploi : Libraire jeunesse (plancher et collectivité)

POSTE COMBLÉ, MERCI !

Humantarget@2x

LIBRAIRE JEUNESSE (PLANCHER ET COLLECTIVITÉ)


 

Description du poste:

La Librairie de Verdun est une entreprise très énergique qui a besoin d’une personne dynamique, stimulée par le changement, ayant des connaissances en littérature jeunesse et une expérience dans le service aux collectivités. Ce poste consiste à remplir les tâches d’un-e libraire : gérer le stock, placer le stock, servir la clientèle, faire de la caisse, traiter les commandes, … Nous recherchons également quelqu’un qui puisse offrir un service personnalisé à nos institutions: conseiller, faire des thématiques, saisir des commandes, facturer, ….

 

Compétences recherchées :

– Une solide connaissance de la littérature jeunesse

– Expérience de travail dans le secteur des collectivités

– Un minimum de 2 ans d’expérience en librairie

– Capacité à travailler en équipe

– Capacité à travailler sous la pression

– Excellente maîtrise du français tant à l’oral qu’à l’écrit

– Connaissance du logiciel Vigie est un atout

 

Horaire de travail : entre 30 et 40 heures

Disponible au minimum une soirée par semaine et une journée de fin de semaine.

Salaire : en fonction de l’expérience

Attention : 

POSTE COMBLÉ, MERCI !

Écrire à Marie Vayssette : mvayssette@lalibrairiedeverdun.com

 

Le 15 mai 2018 : rencontre avec l’auteur Michel Jean

mo_jean1062
(c) Julien Faugère

Dans le cadre du programme  « Libraires à domicile » organisé par l’ALQ (Association des libraires du Québec), la Librairie de Verdun reçoit l’auteur Michel Jean .

Michel Jean est un chef d’antenne, un animateur et un reporter d’enquête primé et apprécié du public québécois. Innu, il est l’auteur de huit livres. Il a aussi codirigé le recueil de nouvelles Pourquoi cours-tu comme ça ?. Son ouvrage Le vent en parle encore, paru en 2013, a été unanimement salué par la critique. En mars 2017, il a été invité au Salon du livre de Paris, grâce au titre Amun, un recueil de nouvelles dont il a assuré la direction. Tsunamis est son sixième roman.

mo_9782764812006

 

Rencontre avec l’auteur Michel Jean animée par Billy Robinson avec la participation spéciale de Mara Tremblay

Le 15 mai de 14h00 à 16h00.

Places limitées. Aucune réservation nécessaire. Arrivez tôt!

En collaboration avec ALQ, les Résidences En Harmonie et les éditions Libre-Expression.

 

Le 2 mai 2018 : rencontre avec l’auteure Viveca Stern

b547d962-4831-4865-9354-1ce3263fe43d

Le 02 mai 2018 : Rencontre avec l’auteure de romans policiers Viveca Sten

Viveca Sten, native de Suède, est auteure de plusieurs romans policiers et ouvrages juridiques. Elle est principalement connue pour être l’auteur d’une série policière se déroulant sur l’île de Sandhamn qui a été adaptée à la télévision sous le format d’une mini-série intitulée Meurtres à Sandhamn (Morden i Sandhamn).

Rencontre animée par la journaliste Sonia Sarfati.
À la Librairie de Verdun,
le 2 mai dès 18h00.

Places limitées. Aucune réservation nécessaire. Arrivez tôt!

En collaboration avec Festival Metropolis Bleu et les éditions Albin Michel

Venez rencontrer l’auteur Alexandre Jardin !

3d287807-6ceb-48bd-a2a7-f6e04d84f31f

Un événement à ne pas manquer!

L’auteur Alexandre Jardin sera de passage à la Librairie de Verdun 

***
Événement unique à Montréal, l’auteur Alexandre Jardin fera un arrêt à la Librairie, le temps d’une discussion animée par Billy Robinson, libraire, et de rencontrer ses lecteurs!

Nous vous attendons, le vendredi 8 décembre, de 18h00 à 20h00! *
Lire la suite de « Venez rencontrer l’auteur Alexandre Jardin ! »

La Librairie de Verdun sera présente au Salon du livre de Montréal

slm-2017-affiche

L’équipe de la Librairie de Verdun est fière d’annoncer qu’elle animera l’espace « Histoire du Canada : Montréal », cette année au Salon du livre de Montréal.

Dans un lieu intitulé : « Le carrefour », les membres de l’équipe de la Librairie accueilleront les visiteurs et offrirons conseils, animations et surprises!

Le Carrefour

En plus des nombreux exposants amoureux des livres qui partagent leur passion chaque année, le Salon du livre de Montréal est fier d’annoncer une nouveauté pour cette 40e édition du plus grand événement littéraire annuel de la ville. L’espace Le Carrefour réunira l’espace Diversité culturelle, le pavillon Histoire du Canada-Montréal, sans oublier la Maison des libraires. Que vous découvriez le Salon du livre pour la première fois ou que vous soyez de fidèles visiteurs, c’est tout un programme qui vous y attend !

Incluant une place d’animation sympathique et intimiste, Le Carrefour sera l’hôte d’animations diversifiées et de riches échanges autour d’une myriade de sujets… un rendez-vous à ne pas manquer pour les passionnés de lecture, et de culture !

Le pavillon Histoire du Canada-Montréal

Le Salon du livre de Montréal est fier de présenter, pour une quatrième fois consécutive, un pavillon thématique très intéressant consacré à la riche histoire du Canada.

Afin d’assouvir la curiosité des visiteurs avides de découvertes, Philippe Sarrasin et sa dynamique équipe de la librairie de Verdun présenteront une sélection spéciale de livres et d’ouvrages en tout genre se rattachant à notre Histoire, celle de Montréal, la plus grande ville francophone d’Amérique du Nord !

Qu’ils soient nés à Montréal, qu’ils soient montréalais d’adoption ou qu’ils y vivent et écrivent la ville, leurs auteurs reflètent la diversité exceptionnelle de la vie littéraire montréalaise.

Ce pavillon historique promet d’être une belle découverte pour les nouveaux visiteurs du Salon et les habitués se plairont à retrouver cet espace complètement repensé pour bien représenter Montréal !

Nous vous attendons , au Salon du livre de Montréal, du 12 au 20 novembre 2017 à Place Bonaventure!


Tous les détails sur la programmation du Carrefour

Billetterie en ligne

Informations sur le Salon du livre de Montréal