Le 23 mai : Discussions autour du livre « Demain, le Québec »

demainquebec

Lire la suite de « Le 23 mai : Discussions autour du livre « Demain, le Québec » »

Publicités

Le 30 mars : une causerie en présence de Gabriel Nadeau-Dubois en lien avec la parution du livre « Ne renonçons à rien »

9782895967170_original

Causerie avec Gabriel Nadeau-Dubois en lien avec la parution du collectif « Ne renonçons à rien » (Lux éditeur), le jeudi 30 mars dès 19h00!

« Quelque part en 2015, chacun de notre côté, puis petit à petit, ensemble, nous, les signataires de cet ouvrage, avons commencé à sentir le besoin de convoquer quelque chose comme une tempête publique – pour défiger l’air du temps un peu.

Nous souhaitions entendre tous ceux qui avaient envie de chercher avec nous comment se sortir de cette ankylose. Comment danser sur nos embâcles. Cela a donné la tournée «Faut qu’on se parle», lancée à l’automne 2016 et dont le succès a dépassé toutes nos attentes. Pas moins de 166 assemblées de cuisine, et 18 consultations publiques, qui ont réuni des milliers de Québécois.

Qu’est-ce que vous nous avez donc tant raconté, pendant ces jours gris d’automne où nous avons sillonné les routes du Québec pour aller à votre rencontre dans vos cuisines, dans vos salons, dans ces salles communautaires que vous avez ouvertes tout grand pour nous? Vous nous avez confié de grandes, mais surtout de petites choses.

Et le miracle tient à la prodigieuse simplicité de ce qui vous tient à cœur : continuer d’être, ensemble, ici. Juste ça. Mais tout ça. Voilà ce que raconte ce livre. En somme, vous nous avez dit ceci : ne renonçons ni à ce que nous avons été ni à ce que nous sommes, et surtout ne renonçons pas à nous battre pour ce que nous pouvons encore devenir. Ne renonçons à rien. »

Confirmez votre présence sur la page facebook de l’événement

Achetez le livre

 

Le 29 mars : venez rencontrer François Cardinal et Pierre Thibault!

9782897054939_original

Le 29 mars 2017, venez rencontrer le journaliste François Cardinal (LaPresse+) et l’architecte Pierre Thibault lors d’une causerie autour de leur livre « Si la beauté rendait heureux » (Éditions LaPresse)

« La beauté attire le regard. Elle fascine. La beauté des gens, mais aussi celle des lieux, des maisons, des rues et des villes. Il est étonnant de constater la force de l’émotion vécue devant un paysage à couper le souffle, dans une maison superbe ou sur une place publique ouverte et accueillante.
Et si la beauté rendait heureux ? Si elle était nécessaire au bonheur ? C’est la conviction que partagent l’architecte Pierre Thibault et le journaliste François Cardinal. Ils en font la démonstration dans un dialogue pénétrant qu’ils mènent dans cinq lieux où beauté et bonheur se côtoient et se nourrissent. Quatre de ces espaces ont été créés ou aménagés par Pierre Thibault. Le cinquième, Copenhague, est une ville réputée pour son innovation en architecture et design urbain.
Ce livre inspirant donne envie de côtoyer la beauté au quotidien et de bâtir un environnement où l’on puisse se poser, se réjouir et vivre ensemble. »

beaute-rendait

Confirmez votre présence sur la page facebook de l’événement

Achetez le livre 

L’immigration dans la littérature

t1larg-immigration-bouys-getty
(C) http://whitehouse.blogs.cnn.com

Que ce soit par le biais des guerres, des crises économiques ou encore des crises politiques, l’immigration est un sujet du quotidien. Elle l’est tout particulièrement ces derniers temps. Le décret anti-immigration du président américain Donald Trump a fait beaucoup de bruit et a nourri le climat de peur déjà bien implanté chez nos voisins du sud. Bien entendu, le président n’est pas le seul à alimenter cette montée de haine dans le discours politique. Le récent rapport d’Amnistie Internationale en fait l’amer constat. Salil Shetty, secrétaire général de l’ONG, nous dit :

« Les notions de dignité humaine et d’égalité, l’idée même de famille humaine ont été attaquées de façon violente et incessante dans des discours remplis d’accusations instillant la peur et désignant des boucs émissaires, propagés par ceux qui cherchaient à prendre le pouvoir ou à le conserver à tout prix. »*

Lire la suite de « L’immigration dans la littérature »

Choix des libraires : Kuei, je te salue

9782897192518

Kuei, je te salue est la rencontre littéraire et politique de la poète Innu Natasha Kanapé Fontaine et du romancier québéco-américain Deni Ellis Béchard, qui ont décidé d’entamer une conversation sans tabou sur le racisme entre Autochtones et Allochtones.

Idle No More, Commission de vérité et réconciliation, enquête nationale sur les femmes autochtones disparues ou assassinées… Comment cohabiter si notre histoire commune est empreinte de honte, de blessures et de colère? Comment contrer cette méconnaissance de l’autre qui aboutit au mépris? Comment faire réaliser aux Blancs le privilège invisible de la domination historique? Comment guérir les Autochtones des stigmates du génocide culturel?

Lire la suite de « Choix des libraires : Kuei, je te salue »