Causerie avec Marc Séguin et Juliana Léveillé-Trudel

La Librairie de Verdun reçoit les auteurs Marc Séguin et Juliana Léveillé-Trudel, le vendredi 17 juin à 17 h  pour une causerie sous le thème de la littérature nordique.

Publicités

9782760947177

Les deux auteurs viennent de publier chacun un roman qui se déroule dans le Grand Nord, tous deux grandement appréciés par les libraires de la Librairie de Verdun. Marc Séguin a lancé son roman Nord Alice (Leméac), finaliste au Prix des Libraires du Québec et Juliana Léveillé-Trudel, de son côté, a publié son premier roman, Nirliit, chez La Peuplade. La thématique des deux ouvrages et leur appréciation mutuelle se transposeront lors d’une conférence unique animée par notre libraire Michaël Dumouchel.  

marcseguinMarc Séguin est originaire d’Ottawa en Ontario. Il a fait un baccalauréat en beaux-arts à l’Université Concordia. Il travaille à Montréal et à New York. Il a réalisé sa première exposition solo en 1996. Ses œuvres se trouvent dans plusieurs collections privées et institutionnelles, dont celles de Musée d’art contemporain de Montréal et du Musée national des beaux-arts du Québec. Il publie son premier roman, La Foi du braconnier (Leméac / BQ), en 2009, qui remporte le Prix littéraire des collégiens l’année suivante. Il lance par la suite les romans Hollywood (Leméac / BQ) et Nord Alice (Leméac), tous deux finalistes au Prix des Libraires du Québec.

Juliana Léveillé-Trudel est née à Montréal en 1985, Portrait_Juliana-Leveille-Trudel_Gopesa-Paquette-2pratique l’écriture dramatique et a fondé le Théâtre de brousse. Elle travaille dans le domaine de l’éducation au Nunavik depuis 2011. Nirliit est son premier roman.  Il raconte l’histoire d’une jeune « femme du Sud » qui, comme les oies, fait souvent le voyage jusqu’à Salluit, parle à Eva, son amie du Nord disparue, dont le corps est dans l’eau du fjord et l’esprit, partout. Le Nord est dur – « il y a de l’amour violent entre les murs de ces maisons presque identiques » – et la missionnaire aventurière se demande « comment on fait pour guérir son cœur ». Elle s’active, s’occupe des enfants qui peuplent ses journées, donne une voix aux petites filles inuites et raconte aussi à Eva ce qu’il advient de son fils Elijah, parce qu’il y a forcément une continuité, une descendance, après la passion, puis la mort. Juliana Léveillé-Trudel livre un récit d’amour et d’amitié beau et rude comme la toundra. Nirliit partage la « beauté en forme de coup de poing dans le ventre » qu’exhale le Nord. Les droits viennent d’être acquis pour une adaptation cinématographique.

9782924519073

Confirmez votre présence sur la page de l’événement sur facebook.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s